Simulation is more than Software

Contact direct
0
Liste de souhaits
0 0
Panier
FR

Avec Hansgrohe, le plaisir de prendre une douche prend une autre dimension

Depuis 1901, l’entreprise établie dans la Forêt-Noire est en avance sur son temps avec ses produits de salle de bains et de cuisine – pour la douche, le bain ou le lavage des mains. La première douchette manuelle a été inventée en 1928 et, en 2003, la douche polyvalente « Raindance » a marqué le début d’une nouvelle ère de la douche.

Hansgrohe et CADFEM

Hansgrohe utilise la simulation numérique depuis plus d’une décennie, réduisant ainsi le temps et l’effort requis dans le processus de développement du produit. Les disciplines de calcul sont maîtrisées avec les outils Ansys, ce qui permet un couplage du calcul des fluides et des structures avec des interfaces au système CAO existant optimales.

Un large éventail de domaines d’application pour Ansys

Les analyses IAO sont basées sur le Ansys Workbench Preprocessing et sont considérablement accélérées par l’utilisation de solutions de résolution à distance HPC. Les domaines d’application d’Ansys sont multiples : qu’il s’agisse d’essais de chute explicites pour les douches manuelles, de simulations de chocs pendulaires pour les armatures, de calculs FEM statiques non linéaires implicites pour divers assemblages, de calculs couplés fluide-structure pour les vannes, de conceptions de joints explicites ou de tâches de débit transitoire.

Hansgrohe mise sur la formation continue

Hansgrohe s’appuie également sur le Programme de Master à temps partiel IAO de CADFEM esocaet pour former ses ingénieurs calculs : « De cette manière, nous voulons former les nouveaux employés de manière optimale dans le cadre d’une planification ordonnée de la relève », souligne Jochen Armbruster, ingénieur diplômé, chef du département IAO, RP et gestion technologique chez Hansgrohe.